Loches, Capital de la Touraine Côté Sud
Discover Loches   Loches, Ville d'Art et d'Histoire   Loches, un des plus beaux détours de France   Pays de la Touraine Cote Sud
Cité royale d'exception Le Golf de Loches-Verneuil Visites guidées La collégiale Saint-Ours Patrimoine gastronomique
Cité royale d'exception
Loches, un art de vivre en Touraine
Le Golf de Loches-Verneuil
Golf écologique au cœur des châteaux de la Loire
Visites guidées
Laissez-vous conter Loches, Ville d'art et d'histoire...
La collégiale Saint-Ours
Splendeur romane abritant le tombeau d'Agnès Sorel
Patrimoine gastronomique
La Touraine, terre de saveurs

 

 

 

     

 

       

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 







Libre expression

 
La tribune du groupe majoritaire :

Au cours de ce mois d’avril, la France va voter pour élire son Président de la République. Cette campagne est étonnante : des «affaires» qui sortent quotidiennement, des alliances antinomiques entre un communiste et un ultra-libéral…
En étant dans la sphère politique, nous sommes souvent le réceptacle des inquiétudes et aujourd’hui nous les sentons fortes. Les interrogations de chacun sont aussi les nôtres.
Quelles questions devons-nous poser pour l’avenir de nos enfants ? Qui représentera le mieux la France sur la scène européenne et mondiale ? Quelles propositions économiques peuvent permettre à chacun de trouver du travail ? Quelles propositions sociétales pour que chacun vive dans le respect de l’autre ?
Il est temps pour nous tous de se pencher sur les propositions de chaque candidat et d’oublier le déchaînement médiatique qui n’élève pas le débat.
Et de garder à l’esprit que, ce qui est vraiment essentiel, c’est de voter, car c’est une des richesses de notre démocratie.

  Pour les élu(e)s du groupe « Loches pour vous » : Valérie GERVÈS, 1ère adjointe
Avril 2017
 


 

La tribune de l’opposition :

À mi-mandat...
Il y a 3 ans, le dimanche 23 mars 2014, vous – citoyen(ne)s de Loches – élisiez votre Conseil municipal : 29 élu(e)s pour un mandat de 6 années (2014-2020). Il y a 3 ans, le vendredi 28 mars 2014, ce Conseil municipal élisait le maire de Loches par les 23 voix de sa majorité. Il y a 3 ans, lors de cette même séance du conseil municipal, nous – les 5 élu(e)s du groupe «Loches : changer d’ère !» (Franck Roussel, remplacé par Christiane Bonvalet, Françoise Lesny-Vardelle, Denis Maljean, porte-parole, Johanne Breton, Marc Vincent, conseiller communautaire) – nous engagions pour que « questions, discussions, vigilance, alerte, information, représentation de la population et propositions déterminent notre opposition constructive pour Loches ».
Depuis 3 ans, nos interventions publiques – conseils municipaux, presse, Internet… ou bulletins municipaux – n’ont jamais dérogé à cette règle que nous nous étions fixée, dans le respect des personnes et de leurs opinions. Ainsi depuis 3 ans, en guise de bilan (hyper)synthétique de mi-mandat, nous avons signé dans les 33 bulletins municipaux Loches actualités : 12 tribunes à propos de démocratie locale et citoyenneté : (dis)fonctionnements des conseils municipaux et communautaires, liberté d’expression et de la presse, vie associative, élections, bilans… ; 5 tribunes à propos de finances et gestion calamiteuse de notre ville : questions budgétaires, dette, emprunt toxique… ; 5 tribunes à propos de devoir de mémoire : victimes des guerres passées et présentes, de la déportation, des attentats… ; 4 tribunes à propos d’économie locale et de promotion du territoire : commerces, hôtels, livres… ; 3 tribunes à propos de l’école Alfred-de-Vigny… ; 2 tribunes à propos de transport et de circulation.
Jamais, depuis ces 3 ans de mandat, nous n’avons usé de cet outil de communication de la collectivité pour vous interpeller à propos d’un sujet autre que ceux de la vie lochoise, ni pour porter d’attaques ad hominem. D’autres seraient heureux de bien vouloir s’en inspirer.

  Pour les élu(e)s du groupe « Loches : changer d’ère ! » : Denis MALJEAN, conseiller municipal
Avril 2017
 


 
 
On parle beaucoup (juste avant les élections diraient de mauvaises langues) de ruralité et d’attractivité.
Inconnu il y a encore quelques années, le mot ruralité s’impose donc dans les arbitrages technocratiques sensés venir aider nos campagnes, triplement touchées par une crise technique, financière et morale. Les paysans deviennent soudain des acteurs de la ruralité…
Quant à l’attractivité, le mot est employé avec territoire et développement économique. Sauf que tous les territoires de France cherchent à être attractifs et entrent ainsi en concurrence les uns contre les autres, quitte à neutraliser les effets escomptés. Sauf qu’à prôner un développement sans limite, on finit par atteindre la saturation, notamment en zones d’activité commerciale.
Lors de la concertation organisée par le Conseil régional le 20 mars, portant sur l’attractivité territoriale de Loches Sud Touraine, le maire de Loches (LR) s’est réjoui de devenir « un satellite de la métropole » et le député (PS) s’est réjoui de cet « accrochement à la métropole ». Voilà donc notre seule fierté, notre seule perspective, devenir la banlieue de Tours ?
Je propose pour ma part de classer nos communes « rurales» au patrimoine de l’Unesco : peut-être aura-t-on enfin une approche plus humaine et respectueuse pour mettre en œuvre des initiatives locales, portées par la population.

  Anne PAQUEREAU, conseillère municipale
Avril 2017

 
 

 

 



  • 28
    Avr.

    Théâtre : « Que la meilleure gagne ! »

    Comédie avec Laurence Badie et Henri Guybet, à l'Espace Agnès Sorel à... [+]
  • 02
    Mai

    Lectures : Jean-Baptiste DEL AMO

    présentées par le Champ des Livres, à la Médiathèque Jacques... [+]

Mairie de Loches - Place de l’Hôtel de Ville, 37600 Loches - Tél : 02 47 91 19 50 - Nous contacter | Plan d'accès

Liens | Flux RSS | Webenchères | Plan du site | Mentions légales

imagidee, création web