Loches, Capital de la Touraine Côté Sud
Loches, Ville d'Art et d'Histoire   Loches, un des plus beaux détours de France   Loches Sud Touraine Office de Tourisme Loches Val de Loire Sud Touraine Active
Discover Loches  
Cité royale d'exception Le Golf de Loches-Verneuil Visites guidées La collégiale Saint-Ours Patrimoine gastronomique
Cité royale d'exception
Loches, un art de vivre en Touraine
Le Golf de Loches-Verneuil
Golf écologique au cœur des châteaux de la Loire
Visites guidées
Laissez-vous conter Loches, Ville d'art et d'histoire...
La collégiale Saint-Ours
Splendeur romane abritant le tombeau d'Agnès Sorel
Patrimoine gastronomique
La Touraine, terre de saveurs

 

   

 

     

 

 







Sites historiques à visiter

Loches est une cité médiévale d'exception rare en Touraine. Construite au bord de l'Indre, elle doit son existence à un éperon rocheux dominant la vallée, premier lieu d'implantation. Malgré les modifications qu'elle a subies au cours des siècles, la ville de Loches a conservé une très grande partie de son héritage médiéval et Renaissance.

Onesime Reclus écrivait ainsi : « à Loches on vit mille ans en un jour ».

La Porte Royale

Porte royale

Unique entrée permettant l'accès à la citadelle, la Porte Royale est datée du XIIIe siècle. Elle est remaniée au XVe siècle avec une terrasse adaptée aux nouvelles avancées militaires depuis l’apparition de l’artillerie à poudre. Elle présentait toutes les défenses nécessaires : pont-levis, fossé, mâchicoulis, meurtrières et terrasse à canons. Au XVIe siècle, elle est transformée en prison et le fossé qui longeait le mail est comblé un siècle plus tard.

De cette porte, on peut entrer dans la cité royale pour la visite du donjon, du logis royal, de la collégiale Saint-Ours et de la Maison-Musée Lansyer...

 

Le donjon

DonjonRemarquable par ses dimensions (36 mètres de hauteur) et par son excellent état de conservation, le donjon roman est érigé par Foulques Nerra, Comte d'Anjou, autour de l'an Mil. Il est l'un des plus anciens donjons encore conservés en Europe.
Parfait exemple de l'architecture militaire réalisée en Occident, la forteresse du XIe siècle est transformée en prison royale au XVe siècle par Louis XI. Elle abrite les cachots de Philippe de Commynes (reconstitution de la cage de bois bardée de fer), du Cardinal Balue et du Duc de Milan Ludovic Sforza, qui exécuta des peintures murales pendant sa détention.

Un jardin d'inspiration médiévale, au pied de la tour maîtresse, apporte repos et fraîcheur dans l'univers minéral de la forteresse.

Ouvert tous les jours, toute l'année (sauf 25/12 et 01/01). Du 01/10 au 31/03 : de 9h30 à 17h. Du 01/04 au 30/09 : de 9h à 19h.
 

Le logis royal

Logis royalBâti sur la pointe de l'éperon rocheux dominant la vallée de l'Indre, le Logis royal est l'une des résidences favorites des Valois pendant la guerre de cent ans. Trois femmes illustres ont marqué son histoire : Jeanne D'Arc, Agnès Sorel, favorite de Charles VII et première maîtresse royale officielle, et Anne de Bretagne.

Ouvert tous les jours, toute l'année (sauf 25/12 et 01/01).
Du 01/10 au 31/03 : de 9h30 à 17h. Du 01/04 au 30/09 : de 9h à 19h.
Plein tarif : 8,50 € - Tarif réduit : 6,50 € - Gratuit pour les moins de 7 ans.

Le billet d’entrée à la Cité royale de Loches permet d’accéder au donjon, au logis royal et au jardin médiéval. Il inclut la visite guidée en français d’une durée de 2h.
Cité royale - 37600 Loches - Tél : 02 47 59 01 32
www.chateau-loches.fr
 

La collégiale Saint-Ours

Collégiale Saint-Ours

Splendeur romane édifiée aux XIe et XIIe siècles.
Son architecture est marquée par deux éléments exceptionnels à commencer par son portail polychrome sculpté de personnages et d'animaux appartenant au bestiaire du Moyen Âge.
Les deux pyramides, appelées « dubes », élevées vers 1165 pour couvrir la nef de l'église, sont aussi uniques qu'énigmatiques.

La collégiale renferme le tombeau de marbre d'Agnès Sorel.

La Maison-Musée Lansyer

Maison-Musée LansyerAu cœur de la cité royale et accrochée aux remparts, la Maison Lansyer occupe la demeure familiale du peintre Emmanuel Lansyer (1835-1893). Ami du poète José-Maria de Heredia, élève d'Eugène Viollet le Duc, il l'est aussi de Gustave Courbet. L'artiste est considéré en son temps comme l'un des meilleurs peintres paysagistes, souvent récompensé et médaillé. Tout au long de sa carrière, il peint plus de 1500 toiles. Aujourd'hui, plus d'une centaine d'entre elles s'offrent à notre regard. Le musée présente également une collection exceptionnelle d'art japonais rassemblée par Lansyer, ainsi qu'un ensemble rare de gravures originales de Piranèse, Canaletto et artistes du XIXe siècle.

1, rue Lansyer - 37600 Loches - Tél : 02 47 59 48 21 - E-mail

 
  Du 6 mai au 5 novembre 2017
PARCOURS D'EXPOSITIONS : « Chemiakin se met en scène à Loches »
La Ville de Loches présente, du 6 mai au 5 novembre, un parcours d’expositions dédié à l’artiste contemporain russe Mihaïl Chemiakin. À travers 6 lieux, dont la Maison-Musée Lansyer, ce parcours inédit dévoile la très grande diversité du travail de Chemiakin, grâce à une centaine d’œuvres mises en scène dans les plus beaux sites de la ville.

La Maison-Musée Lansyer consacre son étage à une exposition inédite et sur-mesure présentant parallèlement l’œuvre de Mihaïl Chemiakin et celle d’Emmanuel Lansyer. Un pari de taille pour une exposition originale qui emporte le visiteur dans un monde de personnages et de visages à la fois fabuleux et sombres, extravagants et grinçants. Une scénographie théâtrale et un parcours ludique invitent petits et grands dans cet univers artistique.
www.expo-chemiakin-loches.com

La chancellerie

ChancellerieÀ l'ombre des remparts, la chancellerie ouvre ses portes à l'un de ses plus vivants projets patrimoniaux et culturels. Autour du label Ville d'art et d'histoire, au rez-de-chaussée de ce bâtiment exceptionnel, s'ouvrent cinq salles décorées qui racontent l'histoire de Loches depuis son origine à nos jours.
Cette exposition permanente gratuite constitue le cœur d'un dispositif qui comprend une cour, véritable décor de théâtre et des communs devenus lieux d'expositions et d'événements. Un jardin traité en amphithéâtre, lieu de promenade pouvant accueillir à l'occasion concerts et spectacles, complète cet ensemble.

Visite libre et gratuite.
Horaires d'ouverture du 1er avril au 31 octobre : tous les jours de 10h à 18h.
8, rue du Château - 37600 Loches - Tél : 02 47 59 48 21 - E-mail
 

L'hôtel de ville

Hôtel de ville et Porte Picois

Accolé à une très remarquable porte médiévale, la Porte Picois, cet édifice Renaissance a été construit entre 1535 et 1543 sous l'impulsion de François Ier qui a donné ses premières franchises à la ville. Sur deux lucarnes sont représentés la Salamandre couronnée de François Ier et le blason de Loches symbolisant le pouvoir royal et le pouvoir municipal. Ce bâtiment abrite la même fonction depuis 500 ans.

La Porte Picois

Elle est l'une des quatre portes de l'enceinte de la ville basse construite au XVe siècle et se caractérise par son système défensif avec pont-levis, herse et mâchicoulis.

La tour Saint-Antoine

Ancien clocher d'église, elle faisait également office de beffroi de la ville. La tour St-Antoine culmine à 52 mètres. Construite entre 1529 et 1575, elle est le seul beffroi de la Renaissance en Touraine.

Ouverture exceptionnelle durant les « Journées du Patrimoine ».

La Porte des Cordeliers

Ouverte au XVe siècle dans l'enceinte de la ville basse, la porte des Cordeliers était munie de deux ponts levis franchissant le bief de l'Indre. Elle laissait entrer les voyageurs venus par la route d'Espagne. Son nom lui vient de la proximité du couvent des Cordeliers (Franciscains).

L'église et la galerie Saint-Antoine

Galerie Saint-AntoineL'église Saint-Antoine a été aménagée en 1812 dans l’ancien réfectoire du couvent des Ursulines, afin de doter la ville basse d’une église paroissiale, plus accessible que l’église Saint-Ours.
Eglise et galerie Saint-AntoineLa Galerie Saint-Antoine, accolée à l’église, renferme l’exposition « Les Caravage de Philippe de Béthune » (tableaux achetés au Caravage, artiste italien du XVIIe siècle, par Philippe de Béthune : La Cène à Emmaüs et L'incrédulité de Saint Thomas), le précieux triptyque de Jean Poyer daté du XVe siècle, ainsi qu’une collection d’objets ecclésiastiques.

Visite libre et gratuite, tous les jours de 10h à 18h45.
Place de Mazerolles - 37600 Loches

Exposition permanente « Les Caravage de Philippe de Béthune... »

 

Plan de la citadelle

Plan de la citadelle

 

 



  • 25
    Oct.

    Visite du musée pour les petits

    Dans le cadre du parcours d’expositions "Chemiakin se met en scène à... [+]
  • 26
    Oct.

    Chasse au trésor

    « Petrouchka et le marionnettiste » : départ à 14h30 de l'office de... [+]
  • 27
    Oct.

    Salon d'automne

    6e biennale organisée par L’Atelier d’Agnès du 27 octobre au 5 novembre... [+]

Mairie de Loches - Place de l’Hôtel de Ville, 37600 Loches - Tél : 02 47 91 19 50 - Nous contacter | Plan d'accès

Liens | Flux RSS | Webenchères | Plan du site | Mentions légales

imagidee, création web